Les grands axes du ministère de l'urbanisme et habitat

Surface urbaine congolaise


Réduire sinon zéroniser le spectacle de désolation caractéristique qu’offre la surface urbaine congolaise car cette dernière accuse un rejet totalement inconscient des normes d’occupation du sol et des considérations urbanistiques ce qui détériore les conditions de vie dans nos ville et crée la carence des infrastructures de base, de proximité, des équipements sociocommunautaires, etc ;

Aménagement du territoire


A la formulation d’une politique nationale de l’aménagement du territoire innovante et sa mise en œuvre après des concertations avec les structures provinciales.

Exploitation foncières


Au relais de cette politique auprès de l’opinion publique pour arrêter à tout prix l’anarchie dans l’exploitation foncière urbaine, enrayer la dégradation sociale et stopper la détérioration du milieu physique du tissu urbain congolais ;

Gouvernance urbaine


A la revitalisation de la gouvernance urbaine et l’amélioration du cadre de vie de l’existant qui sont de nouveaux défis à Pour ce faire, il serait utile de prendre en compte, dans l’élaboration des stratégies y relatives, l’élément population comme composante clé, dont la collaboration permet d’atteindre rapidement un minimum de conformité aux règles des établissements humains de standard requis.

Décentralisation et déconcentration


Enfin, à la nécessité de concertation continue avec l’autorité locale pour initier des actions intégratrices et en synergie totale avec l’administration à travers l’ensemble du territoire national qui doit être plus que jamais de mise.