LA GARANTIE LOCATIVE EN RDC EST DE 3 MOIS.

La Garantie Locative en RDC est de 3 mois. Bail Résidentiel

L’Etat de droit, C’est d’abord respecter la Loi de son Pays.

Clôture/40ème Assemblée Générale de Shelter Afrique/Cameroun.

Les Ministres en charge de l’Urbanisme et Habitat s’engageant à renforcer les mécanismes de production de logements décents et abordables sur le continent. Cela, en vue du développement économique de celui-ci. Ils l’ont dit dans la déclaration de Yaoundé qui a sanctionné les travaux de la 40ème Assemblée Générale de SHELTER AFRIQUE, Jeudi 24/06/2021.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Urbanisme et Habitat qui a pris part active à cette messe insiste sur le fait qu’il faut garantir les logements aux jeunes. Monsieur Pius MUABILU reconnaît par ailleurs que la problématique de l’habitat est un casse-tête pour toute l’Afrique. Il pense cependant, qu’il faut adapter les villes africaines aux réalités actuelles. C’est un reportage signé Celé KANANGILA, depuis Yaoundé au Cameroun.

Cameroun/40ème Assemblée Général de Shelter Afrique : Pius MUABILU joue et gagne.

Suite au plaidoyer du Ministre d’Etat, Ministre de l’Urbanisme et Habitat mardi à la table ronde organisée dans le cadre des travaux de la 40ème Assemblée Générale de Shelter Afrique,       les premières décisions sont tombées. La société accompagnera d’abord la RDC dans la dédensification de la ville de Goma en vue de son extension cette année. En suite , elle ouvrira un bureau régional à Kinshasa, ce qui va créer les emplois pour les congolais. Son Directeur Général qui l’affirme salue ce pendant les efforts du gouvernement Congolais dans le cadre du développement urbain. Monsieur ANDREW CHIMPHONDAH pense que la RDC est un partenaire désormais privilégié.

Les deux personnalités qui ont échangé en tête à tête ce mercredi signeront la lettre de confirmation demain jeudi dans la journée. L’après-midi le patron de l’Urbanisme et Habitat va sauf imprévu échanger avec le Premier Ministre camerounais avant de rencontrer le président PAUL BIYA vendredi. Ce mercredi soir, le Républicain MUABILU animera en direct de la télévision nationale camerounaise une émission sur l’habitat en Afrique.

L’émission est relayée sur les antennes de la Radio Télévision du Groupe l’Avenir (RTGA) à 20h30 de Kinshasa.

 

Monsieur MUABILU tend la main à SHELTER Afrique.

Monsieur Pius MUABILU sollicite l’accompagnement de SHELTER Afrique pour la dédensification de la ville de Goma en vue de son extension. Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Urbanisme et Habitat l’a dit ce mardi alors qu’il participait à la table ronde avec ses pairs dans le cadre des travaux de la 40eme session de cette société.

Le Patron des villes congolaises qui en appelle à la solidarité internationale pense, que l’urgence s’impose. Il pense par ailleurs que la préoccupation urgente demeure l’accompagnement de la RDC par Shelter Afrique dans la construction urgente des unités de logement à bas coût. Il a aussi évoqué les efforts du gouvernement dans le cadre de sa politique pour l’amélioration de l’habitat. C’est notamment : La création des établissements publics dont le fond National de l’habitat et l’agence congolaise de promotion immobilière.

40ème Assemblée Générale annuelle de SHELTER Afrique.

La République Démocratique du Congo gagnera beaucoup de la 40ème Assemblée Générale annuelle de SHELTER Afrique. L’assurance est du Ministre d’Etat, Ministre de l’Urbanisme et Habitat, Monsieur Pius MUABILU l’a dit ce lundi 21 juin à son arrivée à Yaoundé au Cameroun où il prend part à ces travaux de 5 jours.

Le Patron de l’Urbanisme et Habitat dit participer à cette messe pour examiner différents problèmes de l’habitat en vue des solutions efficaces. Le Warrior à l’Urbanisme et Habitat dit être venu également échanger avec les responsables de cette société œuvrant dans l’habitat et les logements sur les projets à lancer en République Démocratique du Congo, Il rassure par ailleurs que les efforts seront consentis pour atteindre cet objectif.

Les travaux ouverts hier lundi vont se poursuivre encore aujourd’hui. Le Ministre d’Etat va participer à la table ronde dans l’avant midi avant le dîner qui lui sera offert par son collègue camerounais dans la soirée. Monsieur Pius MUABILU prendra parole, ce mercredi vers 11 heures de Yaoundé avant d’animer une grande émission sur différents médias autour de 20h30.

 

Construction des infrastructures publiques en RDC

Le sujet a été au centre des échanges ce mardi matin entre le Ministre d’Etat, Ministre de l’Urbanisme et Habitat et le Représentant Pays de CRBC, une société issue du bureau d’assistance à l’étranger relevant du Ministère des Sports de la Chine.

Son Excellence Pius MUABILU et Monsieur ZHOU BING ont convenu de respecter toutes les étapes avant l’élaboration de ce projet qui va concerner notamment la construction des bâtiments devant abriter les Ministères de l’Urbanisme et Habitat, des Travaux Publics et Infrastructures et des Sports. Le Patron de l’Urbanisme et Habitat a, donc insisté sur le fait que cet investissement doit être innovant pour que la population trouve son compte. Les deux parties vont à nouveau se retrouver d’ici une semaine pour d’autres discussions a dit ZHOU BING au sortir de l’audience.

Échange avec la Délégation de RADOSER SARL

Tout investissement prometteur et rassurant aura tout mon accompagnement, l’assurance est du Ministre d’Etat, Ministre de l’Urbanisme et Habitat, Pius MUABILU l’a dit ce lundi 14 juin 2021 dans son Cabinet de travail alors qu’il échangeait avec la délégation de RADOSER SARL, venue lui présenter un projet de construction de plus de 9 mille maisons à travers la RDC.

Le Patron de l’Urbanisme et Habitat qui s’en réjouit, insiste sur le fait que le partenariat doit être gagnant-gagnant. Son ministère ayant notamment pour attribution de construire et faire la promotion des logements sociaux, le Républicain MUABILU MBAYU a donc demandé à ses hôtes d’accélérer les choses pour que ce projet prenne corps.

Les deux parties ont par la même occasion convenu de mettre en place une équipe d’experts pour les études de faisabilité devant aboutir à la signature du mémorandum d’entente.

Monsieur Jean René KABASELE, Directeur adjoint de cette société salue la disponibilité du Ministre d’Etat à collaborer pour l’intérêt du peuple congolais et rassure quant au financement du projet.

Lancement de la Campagne Anti-érosive

C’est une très bonne nouvelle pour la population de la Province du Kasaï-Central. La campagne Anti-érosive a été lancée, ce lundi 14 juin 2021. Les travaux qui vont durer 40 jours, ont démarré tout juste après la signature du protocole d’accord entre l’Office des voiries et drainage, et le Projet de Développement Urbain (PDU). C’est le Ministre d’Etat, Ministre de l’Urbanisme et Habitat qui a présidé la cérémonie en sa qualité du Président du comité de pilotage du PDU.

Monsieur Pius MUABILU MBAYU MUKALA a exprimé sa joie de voir ce projet d’intérêt général être lancé et en appelle au soutien de tous les fils et filles de cette partie du pays pour son aboutissement. Le patron de l’Urbanisme et Habitat pense par ailleurs que le lancement de ces travaux est une preuve que le peuple d’abord prôné par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat n’est pas un slogan.

Par la même occasion, Son Excellence Pius MUABILU a rendu un vibrant hommage au Chef de l’Etat suite à son combat pour le bien être des Congolais, promet de se rendre à Kananga dans les prochains jours pour se rendre compte de l’évolution des travaux SNCC 2 sur la nationale numéro 1, la MONUSCO, l’Université du Kasaï et la paroisse sainte Marie sont les sites concernés et le coût global de travaux est de 1.293.23000 dollars américains.

La Deuxième revue à mi-parcours du Projet de Développement Urbain (RMP2/PDU)

Le Projet de Développement Urbain a été réalisé en République Démocratique du Congo dans le respect des principes de coopération. C’est notamment la création des emplois et le respect des normes environnementales.

La confirmation est du Ministre d’Etat, Ministre de l’Urbanisme et Habitat. Son Excellence Pius Muabilu MBAYU MUKALA l’a dit ce Lundi à Kinshasa à l’ouverture de l’atelier National de la deuxième Revue à mi-parcours du PDU (RMP/2PDU).  

Le patron de l’Urbanisme et Habitat a déploré l’absence durant des décennies de la politique Urbaine en RDC avant de saluer la démarche corrective du Président de la République, Chef de l’Etat qui consiste à doter les villes Congolaises des outils d’autonomisation de leur gestion et des charpentes structurelles pour une planification harmonieuse. Pour Monsieur Pius Muabilu, les villes sont des phénomènes économiques et leur urbanisation est un des leviers indispensables pour atteindre le développement économique, humain et social du pays.

Messieurs  le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières,  le Ministre des Affaires Foncières et bien d’autres membres du gouvernement ont pris part à ces travaux dont la clôture interviendra ce mardi 08 juin 2021.

SUSPENSION DE TOUT NOUVEAU CONTRAT

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Urbanisme et Habitat, Monsieur Puis MUABILU MBAYU MUKALA suspend jusqu’à nouvel’ ordre l’Établissement de tout nouveau contrat; le Renouvellement de tout contrat arrivé à terme et aussi la Contractualisation de toute prise de crédit. En attendant une commission ad’hoc a été mise en place pour authentifier à la fois des Parcs Immobiliers de l’Etat et ses occupants afin de proposer des pistes des solutions pour assainir le secteur .

ACIC : mise en application de la loi de l’ordre national des ingénieurs civils

Le président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange, a promulgué depuis jeudi 13 décembre dernier, une loi portant création organisation et fonctionnement de l’ordre national des ingénieurs civils, pour mettre en application cette loi,
les ingénieurs civils réunit au sein de leur association, ces derniers ont réfléchi pour l’installation de leur ordre, à la même ils ont remercié le chef de l’Etat et toutes personnes impliquées pour la matérialisation de ce projet. Lire plus

Les architectes se dotent d’un Ordre National

La profession des architectes en République démocratique du Congo vient d’être dotée d’une législature adaptée aux impératifs de développement d’un Etat moderne, définissant les conditions générales de son organisation et de son exercice pour relever les défis de la modernisation en RDC.
La loi, officiellement promulguée depuis le jeudi 13 décembre 2018 par le chef de l’Etat a ainsi enterré la Société des architectes du Congo (SAC). Lire plus

L’Anapi sensibilise les architectes, ingénieurs civils et urbanistes aux réformes sur le permis de construire

L’Agence nationale pour la promotion des investissements ( ANAPI) a organisé ce jeudi 7 février un atelier sur les réformes relatives à l’obtention du Permis de construire.

Ces assises avaient pour objectif entre autre : de sensibiliser les architectes, les ingénieurs civils et urbanistes à la nécessité de bien s’impreigner desdites réformes et d’en assurer la promotion.

Dans son mot, le directeur général de l’Anapi Anthony Nkinzo Kamole a exhorté les architectes, ingénieurs civils et urbanistes à veiller à l’application stricte des innovations initiées par le gouvernement congolais à travers des actes réglementaires. Lire plus

Lancement de la réforme de l’aménagement du territoire congolais

Travaux d’aménagement du pont Matete le 20/09/2013 à Kinshasa.
Le gouvernement lancé depuis deux semaines, le processus de réforme de l’aménagement du territoire congolais. Selon le ministre de l’aménagement du territoire, urbanisme et habitat, cette réforme comporte cinq axes principaux parmi lesquels, l’élaboration de la politique nationale d’aménagement du territoire.

Kinshasa: les agents de l’Urbanisme dotés de motos et outils informatiques

Remise des motos et outils informatiques aux agents et cadres de l’Urbanisme par le ministre de tutelle, Egbake Homère le 27/03/2015 à Kinshasa Le ministre de l’Aménagement du territoire, Urbanisme et Habitat, Omer Egwake, a procédé vendredi 27 mars à la remise d’un lot des motos et d’outils informatiques à la secrétaire générale de ce ministère. Ce lot est destiné à toutes les divisions de ce ministère à Kinshasa, pour permettre à leurs techniciens de lutter contre les constructions anarchiques et faire respecter les normes urbanistiques tout en vulgarisant l’arrêté sur le permis de construction. Le lot est constitué de plus de vingt motos et d’un important lot d’ordinateurs, des tablettes, des photocopieuses, des fournitures de bureau et autres consommables informatiques.

Aux dires du ministre Egwake, ces moyens de mobilité offrent une possibilité à toutes les divisions de son ministère à travers la ville province de Kinshasa d’atteindre les différents sites, où des chantiers poussent parfois sans le respect des normes. Il a souligné la nécessité de rendre cette administration plus efficace et compétitive sur le terrain.

En réceptionnant ces équipements, la secrétaire générale à l’Aménagement du territoire, Urbanisme et Habitat, Thérèse Bafalanga, a déclaré: «Votre administration, c’est une administration de terrain. Elle est appelée à veiller sur le respect des normes urbanistiques. Mais faute de mobilité, le travail de l’administration de l’Aménagement du territoire, Urbanisme et Habitat n’a jamais été palpable.»

Par ailleurs tout en appelant les cadres et agents de son administration à plus de responsabilité, Thérèse Bafalanga croit au changement sur le terrain: «Je sais qu’à partir d’aujourd’hui, nous n’allons plus nous plaindre [disant que] nous ne pouvons pas atteindre tel coin, parce que nous manquons de moyens de mobilité. Nous avons déjà des motos pour les contrôleurs des sites, et que, fort de cela, nous pourrons avoir des rapports fiables à transmettre à qui de droit.»

Pose de la première pierre de la cité de la paix «Cardinal Estou»

Bureau du quartier Kikimi où se construit la Cité de la paix “Cardinal Etsou” dans la commune de Kimbanseke, à Kinshasa.

La construction de 74 premières maisons a débuté dans la cité de la paix «Cardinal Etsou» dans la commune de Kimbaseke, à Kinshasa. Le ministre de l’aménagement du territoire, urbanisme et habitat a posé dimanche 8 mars la première pierre de ce projet. D’après l’abbé Oswald Bagaza, coordonateur de l’ONG Action pour la solidarité et le développement (Asodev), qui pilote le projet, ces maisons vont couter entre 28 000 et 85 000 dollars américains.

Les maisons témoins sont déjà achevées. L’abbé Bagaza assure que les premiers travaux commenceront dans un bref délai, le matériel de construction ayant déjà commencé à arriver sur le site.

«Le projet compte au total 7 types de maisons pour 15 types de contrats d’au minimum 202 dollars américains par mois et au maximum 850 dollars par mois et pour une échéance maximale de 15 ans», a-t-il expliqué.
Présent à la cérémonie de pose de la première pierre, le ministre de l’Aménagement du territoire, Urbanisme et Habitat, Omer Egbake, a estimé que le projet est à encourager car son coût est à la portée de la bourse du congolais. «Ici, ce qui m’a le plus intéressé, c’est le coût et la durée d’apurement de crédit qui va de 0 à 15 ans. C’est à encourager», a-t-il affirmé. Quant au cardinal Laurent Mosengwo, chef de l’église catholique en RDC, il a rappelé que le projet de la cité de la paix entre dans le cadre de la doctrine sociale de son institution.

«Nous savons que de par la doctrine sociale de l’église, il n’y a de paix que dans la justice et l’équité, lorsque les biens d’une nation profitent à tous, chacun selon ses besoins vitaux et indispensables», a-t-il affirmé. Cependant, la viabilisation ainsi que les voies d’accès sur le site posent encore problème. Selon l’abbé Bagaza, des pourparlers sont en cours avec les différents partenaires pour résoudre cette question.

Logements sociaux : 74 maisons en construction

Des logements sociaux pour des personnels de la Snel dans la nouvelle cité M’zee L.D. Kabila le 11/03/2014 à Kinshasa

L’ONG Action pour la Solidarité et le Développement (ASODEV) a lancé, la semaine dernière à Kinshasa, les travaux de construction de 74 maisons de la Cité de la paix «Cardinal Etsou» dans la commune de Kimbaseke. Selon, l’abbé Oswald Bagaza, coordonnateur de cette ONG qui pilote ce projet, ces maisons vont coûter entre 28 000 et 85 000 dollars américains à payer sur une échéance maximale de quinze ans.